Dernière étape dans le nord ouest

Rassurez-vous, après deux jours de suspens insoutenable voici enfin le verdict : Titine va bien…

Hier donc, départ de Molinos, le petit patelin où nous avons dormi, direction Cafayate, bourgade reputée pour ses vins . C’est reparti pour plus de 60km de (bonne) piste au milieu de paysages sortis d’on ne sait où. Le plus étonnant c’est qu’il peut changer du tout au tout à chaque virage. Voici juste une photo de la Quebrada de las Flechas.

flechas

Arrivée a Cafayate vers 13h. On mange et on goute la specialite originale d’un artisan glacier: la glace au vin. C’est surprenant mais pas désagréable.

Ensuite, un peu de sport : nous allons faire une petite rando en remontant le lit du Rio Colorado. On se perd un peu puis on finit par récupérer un bout de chemin convenable. C’est très escarpé et le chemin est étroit, mais c’est très joli.

rio

Ensuite la flemme prend le relais (faut pas rigoler, il est 16 heures et il fait 30 degrés a l’ombre…). On repère une chouette cascadounette et on va s’installer sur un rocher pour lézarder les pieds dans l’eau.

chut

pieds

C’est chouette les vacances… Et sinon, il fait beau à Paris ???

Sur le retour, on tombe devant une bodega qui propose visite et dégustation (oui, oui, c’est un hasard, y’en a tous les coins de rue). Ba on va pas s’embêter hein, on visite et on déguste ! La specialite des vignobles de Cafayate, c’est le torrontes : un blanc très fruité et très sec. C’est pas mauvais du tout. Par contre le cabernet sauvignon : toujours pas convaincue.

Je referme la parenthese oenologie.

On a ensuite trouvé où dormir : un petit hospedaje sympathique, ou Bob Marley passe toute la journée en boucle (Beef, si tu nous lis…). C’est très copain et y’a que nous…

Aujourd’hui, première étape de la journée : les ruines de Quilmes. Ce sont les ruines d’une cité indienne très ancienne (de la tribu des Quilmes), en partie restaurées. La visite et la promenade qu’elle occasionne sont vraiment très agréables et intéressantes. En plus, on trouve plein de chouettes cailloux à ramasser ! (J’ai une super collec de cailloux argentins, hihi). Je vous laisse profiter en images…

cailloux

Petit panorama des ruines de Quilmes. On y voit les restes des habitations dont le haut des maisons dépasse à peine de terre.

quilmes1

quilmes3

quilmes2

Ci-dessus mise en scène du guerrier guettant l’ennemi.

V: Après cette petite excursion, on profite de notre après midi de libre pour se faire une petite balade à cheval à quelques km de Cafayate.
Nous partons à deux seulement pour une balade de 3h à cheval, accompagnés d’un guide qui nous emmene nous balader dans les montagnes au milieu des cactus. On a même pu apercevoir au loin les neiges éternelles del Nevado de Cachi (6380 m, le Mont Blanc peut aller se rhabiller) dont nous étions au pied il y a deux jours.

Et pour vous prouver qu’on ne raconte pas de blagues :

cheval

Petite précision : pour 50 pesos de plus, il est possible de bouffer son cheval.

Aucun rapport, mais quand même :

llama3

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. mariel b. dit :

    … Les petits cailloux plein les poches, ma pitchounette, encore et toujours ?
    Ta petite soeur aussi ! Un point commun avec votre mamie, sans doute ?
    C’est étonnant, vos frères … non.

    Victor, si tu bouffes ton cheval, il te faudra rentrer à pied … les cactus, ça pique !
    Choisis plutôt le lama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *