Norvège – part 1

Juillet 2019 : nous échappons à la canicule en prenant la direction du nord, de la pluie, du soleil de minuit et des moustiques. Au final nous attendent du soleil, de la chaleur, peu de nuit noire (pratique pour allaiter) et pas de moustiques non plus : on nous aurait donc menti sur les conditions de vacances en Norvège ?

Après une arrivée mouvementée de nuit à cause du loueur qui nous laisse nous débrouiller sans siège auto bébé : »Ouais, allez voir au fond du parking par terre au pied d’une camionnette, y’en a peut-être un qui traîne, sinon démerdez-vous » (spoiler alert : y’en avait un, pfiou), nous rejoignons notre hotel à 5 minutes de là pour une première nuit avant de partir en vadrouille.

Le lendemain, nous prenons donc la route vers le nord et vers Rondane National Park. Nous avons réservé un petit appartement pour 5 jours, situé au pied de ce parc national et pas trop loin de plusieurs autres parcs. La météo de ce premier jour n’est pas fameuse, cela nous laisse le temps de compter les Tesla sur la route. Nous faisons tout de même un saut dans le parc pour nous dégourdir les jambes en fin de journée.

Passion mousse
On remonte une piste de ski avant d’atteindre une jolie crête

Le jours suivant est également consacré à Rondane National Park. Nous faisons le Peer Gynt trail jusqu’à une chouette cabane qui nous permet de nous abriter de l’averse qui démarre peu avant notre arrivée. Le reste de la journée se passera au sec et au calme : nous suivons un sentier où nous ne croiserons personne…

Un des lacs du secteur
Petite hütte autour de la cabane principale
Seuls au monde

Après une journée de pluie quasi ininterrompue où nous avons malgré tout fait une petite sortie rapide pour prendre l’air, nous passons aux choses sérieuses avec les abords du parc Jotunheimen. Le temps n’est pas annoncé incroyable alors nous visons une randonnée un peu au hasard : une longue boucle sympathique et à nouveau quasi déserte.

Pas d’effet wahou mais de grandes étendues sauvages
Torrent tumultueux !

Le 23 juillet, le temps s’annonce splendide, nous visons le coin de l’une des randonnées les plus populaires de Norvège : Bessegen Ridge dans le Jotunheimen NP. Nous ne pouvons pas la faire intégralement car il fallait réserver un bateau et nous avons trop longtemps tergiverser pour avoir une place. En effet, cette randonnée de 14km suit une crête avec un secteur de grimpette où les mains sont nécessaires. Avec un bébé de 3 mois tout pile, cela ne nous a pas semblé raisonnable et nous avons donc décidé de faire un aller-retour jusqu’au point dangereux de cette fameuse crête. L’avantage de cette solution : à l’aller nous sommes quasiment seuls ! Et on en prend plein les mirettes. C’est magnifique.

On commence gentiment avec la vue sur le lac Gjende
Au point culminant, avant la descente de la crête effectivement scabreuse
A gauche Gjende Lake situé à 984m d’altitude et à droite Bessvatn Lake à 1374m d’altitude, qui se jette dans le premier
Gjende Lake encore, sur le retour
Pause goûter

Après cette superbe journée, nous reprenons la route le lendemain pour le nord ouest. Une première halte pour une petite grimpette nous permet d’atteindre une crête magnifique avec une vue sur Trollveggen, la plus haute paroi verticale d’Europe (1100m).

La paroi en arrière plan à droite dans le contre-jour affreux : voilà Trollvegen !
Trollvegen et la jolie vallée à ses pieds
Toute une organisation !

Puis nous reprenons la route vers Alesund : notre seule escale dans une « grande » ville norvégienne. Petite ballade le long de l’eau et fish’n chips avant de rejoindre notre logement pour les 2 nuits suivantes.

Falaises de Runde
La grande tâche blanche sur la falaise au fond est un mélange de guano et de colonie de fous de bassan…

On achève la journée par une visite à la plage et un petit bain de mer bien agréable.

Après cette première semaine de vacances, nous prenons la direction des fjords. A suivre au prochain épisode !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *