Le Trou de la Mouche

Le 1er novembre, sur les conseils d’un collègue, je suis montée dans les Aravis, au trou de la Mouche pour une chouette randonnée en solo (vu que Victor travaillait, le 1er novembre n’étant pas férié en Suisse).

J’ai choisi cette randonnée parce qu’elle est très proche de celle de la pointe de Tardevant et donc Victor ne rate pas un nouveau coin. Le départ se fait du même parking, mais on grimpe puis on descend en boucle dans deux combes différentes.

Sur la montée je ne traine pas et j’avale les 1000m de dénivelé en 2h10. Je couine un peu sur la fin car c’est raide et j’ai perdu le tracé du chemin mais j’arrive au trou de la mouche en même temps que 2 trailers et je profite du panorama qui s’offre à moi.

Panorama au trou de la Mouche

Vu arrière sur la combe que je viens de remonter

Traversée du trou

Comme l’endroit est un lieu de passage, qui plus est venteux et à l’ombre, j’entame la descente et me trouve un bout d’herbe plat et au calme pour un déjeuner avec vue.

Le trou de la mouche ; avec un peu de recul on comprend mieux d’où vient son nom

La star des lieux, c’est tout de même celui-là

Pourtant, que la montagne est belle, comment peut-on imaginer, en voyant un vol d’hirondelle, que l’automne vient d’arriver ?

Zoom, avec silhouette pour la mise en perspective

Il fait un temps superbe et je somnole une petite heure au soleil avant de redescendre dans la caillasse.

Vu sur la chaîne des Aravis, avec tout au fond son plus haut sommet : la Pointe Percée

Un chouette jour férié !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *