Parc du Mont Avic

Par un beau week-end début juin, l’envie d’un bon café étant trop pressante, nous décidons donc de faire une petite incursion chez nos voisins italiens.

Nous choisissons d’aller faire un tour au parc du Mont Avic, un petit parc au bout du Val d’Aoste. Une jolie boucle parsemée de lacs de montagne nous tend les bras. A l’office du tourisme du point de départ (patelin avec trois maisons et un hôtel/restaurant), la jeune employée nous informe que « non non, y’a pas beaucoup de neige et la boucle se fait en 8h ». Haha, la bonne blague.

Après un cappuccino et une part de tarte aux noisettes, nous pouvons entamer notre marche. Nous avons prévu de bivouaquer et sommes donc chargés comme des mules. Le temps est couvert, surtout sur les sommets, mais on profite quand même des alpages et des premiers lacs.

Le petit patelin de départ

Ca glougloute dans la forêt

On sort la tête des arbres

Premier lac du week-end

Et pause pique-nique/sieste

On prend de la hauteur

Pensées des Alpes 🙂

Nous arrivons ensuite à un refuge, super bien situé, au milieu de plein de petits lacs. Par contre, le gardien nous assure que l’itinéraire que nous avons prévu est encore bien trop enneigé, tout comme l’endroit où nous pensions bivouaquer. Bon, bravo l’office du tourisme (qui n’a pourtant que ça à savoir vu qu’il n’y a rien d’autre dans le coin…).

Tiens, un lac

On décide de continuer jusqu’à la limite d’enneigement et voir si on peut se trouver un coin pour bivouaquer, bien qu’il soit interdit de bivouaquer sous le 2500m et que la neige est déjà bien présente à cette altitude. Finalement, on se trouve un endroit bien caché depuis le sentier. On inspecte les rochers du coin, on installe le campement et on profite de notre soirée bien au calme dans un décor sympathique.

Le début de la montée étant dans un névé scabreux, on ne tente pas l’assaut de cette pente, qui était l’itinéraire que nous avions initialement prévu.

Campement, face A

Campement, face B

Le matin, on se lève tôt (le gardien du refuge nous a fait peur avec son ranger qui est censé patrouiller et mettre des amendes aux bivouacs illégaux…) et on profite d’un temps bien dégagé en début de journée sur les sommets et sur les lacs qui se succèdent jusqu’au refuge. Donc voici quelques photos en pagaille !

Voui, le soleil est au rendez-vous

Contre-jour

Les aiguilles des mélèzes sont d’un joli vert tendre

Ouh, le joli lac sous une lumière bien plus agréable que la veille

 

Court torrent de jonction entre deux lacs

Dévers tentant

Les sommets se couvrent méchamment dès le milieu de matinée

Clair/obscur

Et le dernier lac de notre périple : l’un des plus bas en altitude mais encore bien enneigé

On retrouve notre point de départ à la mi journée, pile à l’heure pour un déjeuner au petit restaurant, sur une terrasse ensoleillée : parfait avant de reprendre la route vers Genève.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *