Un automne à la montagne

L’été 2018 a joué longtemps les prolongations et jusqu’à mi novembre nous avons donc profité de superbes journées en montagne.

Mi août tout d’abord, avec une journée baptême de parapente puis grande voie dans les Aiguilles Rouges pour me remettre du mal au coeur après ce vol pourtant calme (merci oreille interne…).

Une fois qu’on arrête de tournicoter dans tous les sens, j’essaye de profiter de la vue.
C’est quand même un peu classe…
On change d’ambiance. Après les airs, le rocher

Mi octobre, la grande voie Les Miss, au Jallouvre nous donne du fil à retordre car nous nous perdons sur la jonction entre deux zones rocheuses. Sinon, la voie est top !

Après une première partie en dalle facile, nous trouvons enfin la suite de l’itinéraire : c’était facile à repérer : y’avait la plaque signalétique !
Une empreinte de vélociraptor dans la roche pour nous montrer la voie (ou alors une canelure liée à l’écoulement de l’eau, je ne suis pas sûre)
Panorama automnal sur les Aravis et la col de la Colombière
Pressque en haut !
Ouais, faut encore redescendre tout ça.
Il est temps d’arriver à la voiture…

Le week-end suivant, nous revoilà à Chamonix pour la via ferrata puis via corda des Evettes (via corda = itinéraire d’alpinisme rocheux bien équipé). Les couleurs d’automne sont superbes à cette époque. Comme d’habitude, sans un petit moment de galère ce n’est pas drôle donc on se perd à la fin en prenant la mauvaise sortie de la via corda dans un pierrier bien dégueu (mes préférés). Et comme les journées raccourcissent, on se retrouve à faire au pas de course les 1300m de descente jusqu’au parking où se trouve notre voiture, non sans se perdre à nouveau à l’arrivée dans le golf de Chamonix.

Jolies couleurs
Via ferrata
Les mélèzes sont bien dorés !
Pont photogénique
Via corda
Selfie au sommet
Panorama au sommet

Avant la neige et l’arrivée de l’hiver, une dernière escapade en montagne mi novembre nous amène explorer le désert de Platé. Les lumières et couleurs d’automne sont encore bien présentes et cette fois-ci notre timing est bon et nous rejoignons la voiture avant la nuit tombée !


Arrivée sur le replat du désert de Platé

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *