Queenstown baby !

Une semaine au rythme effrénée se termine et comme promis, voilà donc un article un peu long !

Lundi après-midi on a récupéré François (lovely Beef pour les intimes) et Etienne (un de ses amis) à l’aéroport de Christchurch. Ils ont déjà pris le rythme néo-zélandais, à la cool, et sortent en dernier de l’avion. Et comme l’aéroport de Christchurch n’est pas tout à fait dimensionné pour accueillir un énorme Boeing long courrier, ils sortent  de l’aéroport à 16h45, après avoir atterri à 15h20… Pendant que Victor et moi allons jouer le dernier match de la saison de « social league » sous une pluie battante, nos deux touristes en profitent pour faire une sieste avant une petite soirée pizza sympathique (mention spéciale pour la délicieuse pizza un fromage de Beef).

Le lendemain, le réveil à 4h55 pique un peu …  Journée tranquille au bureau à Melbourne avec mes collègues et soirée petits fours avec une superbe vue sur la ville le soir. Il fait chaud, le vin est bon et je passe une bonne soirée avec mes deux collègues français (en VIE tous les deux) et un troisième collègue anglophone.

Melbourne skyline

Melbourne skyline

Le lendemain matin, petit-déjeuner/conférence à l’hotel Hyatt de Melbourne (la vie est dure) avant de retourner au bureau pour quelques heures. Puis à partir de 14h un savant enchainement de taxi, aéroports et lounges (haha, glace et dîner gratuits) avec mon chef finit par me ramener à Christchurch à minuit via une escale à Sydney.

Jeudi, journée pour récupérer, mis à part l’aller-retour à l’entrainement d’ultimate à vélo (car on a prêté notre voiture à Beef et Etienne pour leurs vacances – ouais, on est vraiment trop sympa, vous voyez bien qu’il faut venir nous voir !!)

Vendredi, petit réveil à 5h15 pour un aller-retour à Wellington pour la journée. Après deux visites, dont une avec une superbe vue sur les toits de la ville, je peux enfin me considérer en week-end ! Vol retour sur Christchurch dans un avion à hélices et soirée repos pour le lever à 6h du lendemain.

Rooftop à Wellington

Rooftop à Wellington

On quitte l'Ile du Nord

On quitte l’Ile du Nord

Arrivée sur Christchurch

Arrivée sur Christchurch

Malheureusement on a du annuler le cadeau d’anniversaire de Victor car la météo n’était pas au beau fixe mais ce n’est que partie remise. En tout cas on profite d’un superbe vol Christchurch-Queenstown avec lever de soleil sur le Mount Cook : magique !

Lever de soleil sur Aoraki et le lac Pukaki

Lever de soleil sur Aoraki et le lac Pukaki

On retrouve Beef et Etienne dans Queenstown à 9h pour le petit-déjeuner avant de réfléchir à notre journée (déluge annoncé, au final on ne recevra pas une goutte du week-end…). On commence par une petite ballade forestière.

Ce soir, c'est omelette !

Ce soir, c’est omelette !

Quatuor selfie

Quatuor selfie

Lac Wakatipu sous la grisaille

Lac Wakatipu sous la grisaille

A 13h on s’embarque pour un baptême de rafting sur la Shotover River. On se transforme en homme-grenouille après avoir reçus quelques indications (DO NOT PEE IN YOUR WETSUIT !!) et on prend le bus qui nous emmène au point de départ de l’activité. On profite de la superbe piste de Skippers Canyon, que l’on avait prise avec ma famille pour aller faire du jet boat. C’est toujours aussi impressionnant et grandiose : piste qui s’effrite sous les roues avec une falaise à pic en-dessous et un décor de Terre du Milieu. On embarque dans notre raft à 5 (nous 4 et un australien qui parle français car ses parents sont suisses) plus notre guide à qui l’on donne un cours de français et qui finit par nous donner toutes les indications en français. L’activité est vraiment géniale, bien que le niveau de la rivière soit très bas (gna gna gna Beef). Le paysage est superbe et on a le temps d’en profiter, surtout au début où la rivière est très calme. Ensuite on passe quelques rapides rigolos, on plonge du raft pour nager un peu dans l’eau froide de la rivière (vu qu’on n’a pas chaviré, ça permet de rentabiliser la combinaison !) et on finit par une petite cascade juste avant l’arrivée après environ deux heures de rafting. On est tous ravi, c’était une belle découverte et avec Victor on est bien motivé pour retenter l’activité à l’occasion !

- Aviooooon !!  - Heu, non, c'est "avant", pas "avion"...

– Aviooooon !!
– Heu, non, c’est « avant », pas « avion »…

Plouf !

Plouf !

Une fois descendus du raft, on profite d’une bonne douche chaude, d’un passage au sauna (un peu écourté pour ces messieurs qui y seraient bien restés plus longtemps) et d’une pause photos.

Shotover river

Shotover river

Malgré le ciel gris, l'eau garde sa couleur turquoise

Malgré le ciel gris, l’eau garde sa couleur turquoise

Xoxoxo

Xoxoxo

Photo de groupe

Photo de groupe

Puis retour en ville où l’on dépose nos affaires dans notre chambre d’auberge de jeunesse. On avait déjà séjourné dans cette auberge avec ma famille (un peu excentrée et plus calme que beaucoup de logements du centre-ville de Queenstown) et notre chambre de 4 est bien mieux que celle que l’on avait eu à Noël ! On se fait tout beau et on est prêt pour faire la fête toute la nuit, Queenstown étant réputée pour sa vie nocturne !! Direction un bar-resto recommandé par notre co-rafteur australo-suisse où l’on mange un burger délicieux (qui valait bien de l’attendre une heure…) en faisant un concours de blagues pourries. Après des parties acharnées de billard (où je suis la seule à finir avec 100% de victoire), on cherche vaguement un endroit pour boire un verre.

Rêverie de promeneurs non solitaires

Rêverie de promeneurs non solitaires

Tu tires ou tu pointes ?

Tu tires ou tu pointes ?

On croise donc la faune locale éméchée à base de mec tout nu dans la rue ; on se fait refuser l’entrée d’un bar car je n’ai pas mon passeport sur moi et on entre dans un autre qui ne nous convainc qu’à moitié. Et c’est donc après avoir fait une grosse soirée jusqu’à 22 heures que l’on reprend le chemin de l’auberge et que je peux enfin faire une bonne nuit de 9 heures de sommeil.

Dimanche matin, frais et dispo, après une petite frayeur (car Titine tousse un peu le matin quand la nuit a été fraiche), on prend la route de Glenorchy vers 9h. Glenorchy est situé au bout du lac Wakatipu, à 45km de Queenstown et avec Victor on n’avait pas encore eu l’occasion d’aller explorer ce coin là. Même si le temps n’est pas idéal, le décor est tout de même somptueux. La route est réputée très belle et c’est le cas (même si d’après nous, ce n’est pas la plus belle comme les guides peuvent le laisser entendre ; Milford road et la portion Haast-Hawea restent en tête !).

Route vers Glenorchy

Route vers Glenorchy

Wilson Bay

Wilson Bay

Après une courte escale à Glenorchy, on décide de faire une partie de la Mt Alfred track afin de profiter d’une jolie vue.

Glenorchy... C'est écrit dessus !

Glenorchy… C’est écrit dessus !

Contemplation encapuchonnée

Contemplation encapuchonnée

On n’aura pas le temps d’aller jusqu’en haut car notre timing est limité par notre avion retour à 17h30 (on n’a que 5h au lieu des 6 à 8 nécessaires) mais cela nous permet quand même de monter jusqu’à la ligne d’arbre et  Beef et Etienne peuvent ainsi se frotter à une « tramping track » : boue glissante, racines et un peu de dénivelé dans la forêt : c’est technique parait-il !

Promenons-nous dans les bois

Promenons-nous dans les bois

Ce soir aussi c'est omelette !

Ce soir aussi c’est omelette !

On croise un couple de français qui redescend sans avoir profité du panorama car au-dessus de la ligne d’arbres tout est dans les nuages. Effectivement, le nuage descend sur nous et nimbe le paysage de brume. Tant pis, maintenant qu’on y est presque, autant finir.  Parvenus à la ligne d’arbres, on ne voit pas grand-chose mais le nuage semble s’éclaircir. Et en quelques minutes, le nuage se dissipe et Mt Alfred sort de la brume. On peut pique-niquer avec une très belle vue sur la vallée et le lac Wakatipu.

Vue panoramique sur la vallée de la Dart River et le lac Wakatipu

Vue panoramique sur la vallée de la Dart River et le lac Wakatipu

Salut les copains :-)

Salut les copains 🙂

Etienne, on avait dit de ne pas sourire !

Etienne, on avait dit de ne pas sourire !

On redescend tranquillement et on croise à nouveau les français qui, une fois arrivés en bas, ont vu que la vue s’était dégagée et ont décidé de remonter… respect ! De notre côté, une fois en bas, on se change et on va prendre un petit goûter à Glenorchy avant de prendre le chemin de l’aéroport. François et Etienne, eux, prennent la route de Te Anau et devraient profiter des merveilles du Fiordland sous le soleil (après la West Coast sous le soleil, ils ont décidément de la chance 🙂 !). On les retrouvera jeudi à leur retour sur Christchurch.

Le décor de l'aéroport de Queenstown...

Le décor de l’aéroport de Queenstown…

Lac Wakatipu vu du ciel

Lac Wakatipu vu du ciel

On touuuuurne

On touuuuurne

Les pics des Alpes du Sud sortent la tête des nuages

Les pics des Alpes du Sud sortent la tête des nuages

Bonne semaine !

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Cécile dit :

    Tu passes ta vie dans des avions, Estelle !
    Jolis paysages, comme d’habitude.
    C’est quoi le cadeau d’anniv de Victor ??!!

  2. estelle dit :

    Yes : 7 avions en 6 jours, record à battre…
    Le cadeau d’anniversaire de Victor, c’est une surpriiiise :p. Normalement, vous en saurez plus après le week-end de Pâques (ce suspens de ouf… C’est pour vous obliger à revenir nous lire !)

  3. Pascal dit :

    C’est sur qu’une soirée avec des collègues morts, ça fait une moins bonne soirée tout de suite…
    Blague à part : ça fait bien envie tous ces paysages !

  4. estelle dit :

    J’ai du relire mon article pour comprendre la blague… Sinon on a aussi envisagé de tenter le jeu du caillou et puis finalement non :p.

  1. 23 septembre 2015

    […] le Weekend: direction Queenstown! Et ouais, encore (voir ici, par là, ici, et là), mais c’est la première fois en hiver, alors que les stations de ski les plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *